Commencez à taper pour voir les produits que vous recherchez.
  • Boutique
  • Lis

Panier

proche
10 % DE VENTE SUR TOUS LES PRODUITS ! UTILISER LE CODE - SHOP2023
Menu
close
Commencez à taper pour voir les produits que vous recherchez.

Brasserie d'Achouffe

Brasserie d'Achouffe

Le début - L'histoire de la Brasserie d'Achouffe commence quelque chose comme un «rêve belge». Nous sommes en 1982. Deux beaux-frères démarrent une microbrasserie dans une étable délabrée, perdu au coeur de la Ardennes . Tout le monde leur dit qu'ils sont fous. Qui, sensé, installerait une brasserie ici ?

Où, au milieu de toutes ces forêts, vont-ils trouver leurs clients ? Mais les fondateurs Chris Bauweraerts et Pierre Gobron s'en tiennent à leur décision. Et leur persévérance finit par payer.

Bientôt, leurs bières trouvent des clients – pas dans les bois locaux, mais à des centaines de kilomètres au nord, aux Pays-Bas. Bientôt la bonne nouvelle se répand et leurs bières deviennent populaires auprès de clients aussi loin que le Québec, les États-Unis, Israël, l'Italie…

Puis, enfin, les amateurs de bière de retour en Belgique commencent à remarquer - et la Brasserie d'Achouffe est rachetée par Duvel Moortgat en 2006. Sept ans plus tard, la brasserie produit 125 000 hl par an... mais attendez, on prend de l'avance. Retour en 1982, et la date propice du 27 août.

C'est le jour où le premier brassin (de 49 litres) s'écoule de la cuve d'infusion Achouffe. Restait à trouver un nom.

Chris et Pierre ont finalement opté pour La Chouffe, en clin d'œil au village d'Achouffe où ils étaient basés.

C'était un nom qui s'est rapidement forgé une solide réputation dans les cercles amateurs de bière. Mais que mettre sur l'étiquette ? "Pas le énième prêtre, nous n'allons pas dans cette voie", a estimé Chris. Le hasard est venu à la rescousse. Un village voisin organisait une vente aux enchères, dont les bénéfices allaient aux victimes d'un incendie.

Chris l'a vu à la télévision. Une peinture représentant un gnome apparut sur l'écran. Chris a immédiatement vu le potentiel. Et une icône est née.

Un gnome est courbé, alourdi par une charge de houblon et d'orge qu'il porte sur son dos. Il regarde avidement un verre de La Chouffe . Et il mérite certainement une gorgée.

Le petit bonhomme sur la bouteille a fait l'affaire pour La Chouffe, en grand – les Pays-Bas n'étant que les premiers à succomber à la «bière gnome» des beaux-frères. En fait, le premier marché d'exportation de la brasserie a prospéré à un point tel qu'il a longtemps dépassé le marché intérieur. Aujourd'hui, la brasserie a la capacité de brasser jusqu'à quatre fois par jour.

Les trois quarts de cette production sont occupés par la blonde La Chouffe, devenue une référence internationale des bières aux herbes.

C'est aussi une bière qui attire les foules – environ dix mille personnes visitent désormais la brasserie chaque année. Et La Chouffe coule aussi abondamment pour les foules à l'annuel Grande Choufferie fêtes, en août, lors des week-ends gastronomiques lors du Chouffe Cycling week-end – et lors de la Coupe du Monde de VTT à Houffalize toute proche.

La Chouffe, semble-t-il, a été promue pour devenir la bière de choix du cycliste de fond.

Cette bière aux herbes est aussi performante en cuisine que sur piste cyclable. C'est du moins ce que le chef Jean-Luc, de la Taverne de La Chouffe, insiste fièrement. Et qui serait en désaccord.

Personne n'est plus habile à préparer une Chouffe 'sabayon' que Jean-Luc. Ses spécialités culinaires sont les « boulettes de viande au sirop de Liège », et le lapin (ou la truite) mijoté à la « bière gnome ».

Mais qu'en est-il des bières derrière cette success story brassicole ?


Le brassage

Brasserie D'Achouffe, Frédéric Copine

Brasseur Lambiek Franck Boon de Brouwerij Boon estime que les bières Achouffe sont uniques, tout comme l'histoire de la brasserie elle-même. Mais son succès considérable n'est pas venu facilement. En cours de route, la Brasserie d'Achouffe a porté une attention méticuleuse à la qualité et à l'hygiène de la bière. Et à l'art subtil du brassage.

Eric Lejeune, l'actuel maître brasseur, estime que les brasseurs ne peuvent faire leur chemin sur le marché que s'ils combinent correctement l'art (créativité) avec la science (analyse).

Vous ne pouvez pas fabriquer un bon produit sans une solide base scientifique ; mais également, un produit purement scientifique manquera d'âme, de caractère et d'équilibre. Il souligne également que Brasserie d'Achouffe n'utilise que de la levure cultivée en interne, pour la fermentation principale (ainsi que la refermentation de toutes ses bières). Cela garantit que le brasseur dispose à tout moment d'un approvisionnement en levure ultra-fraîche.

Toutes les bières de sa liste sont réputées comme étant douces et excellentes pour désaltérer. Pendant de nombreuses années, cependant, le blond La Chouffe (8% ABV) était le seul breuvage d'Achouffe. Au départ, il était légèrement plus faible (à 6,8 % ABV) et n'incluait pas d'herbes.

Plus tard, la coriandre a été ajoutée, à l'instar du populaire Hoegaarden 'witbier' .

L'obscurité Mc Chouffe (8% ABV), comme son nom l'indique, est une bière écossaise belge - une bière qui refermente en bouteille. Elle a été lancée en 1987. C'est une bière tout en rondeur, avec des touches de caramel, et a beaucoup en commun avec la tradition belge 'double' . Il y a pas mal de bières écossaises sur la liste, avec leur arôme étonnamment brûlé dû à l'utilisation de ce malt torréfié foncé.

Cette liste comprend la bière d'hiver N'Ice Chouffe. A 10% ABV, c'est la bière la plus forte de la brasserie. Une bière brune d'hiver, elle contient deux herbes aromatiques inédites : le zeste de curaçao séché et le thym.

La N'Ice Chouffe de 1996 a aussi été à l'origine d'un drame modeste mais lucratif. Lorsqu'une infusion particulière échouait, il était décidé de ne pas la jeter, mais de la stocker dans un espace sombre. Il ne fallait pas l'oublier. Quelques années plus tard, à l'approche du 20e anniversaire de la brasserie, l'idée s'est imposée que le stock mis en rayon soit distillé.

L'eau-de-vie qui en résulterait serait commercialisée pour commémorer l'anniversaire, sous forme d'eau-de-vie de bière ou ' brandebier ', sous le nom d'Esprit d'Achouffe.

De nos jours, vous pouvez acheter ce produit relativement inconnu dans un pot en poterie d'un demi-litre. Une gorgée de l'Esprit d'Achouffe montre rapidement son origine dans les bouilloires de brassage, de brassage et d'ébullition d'Achouffe.

L'ajout le plus récent est le bien houblonné Houblon Chouffe (9% ABV). Il s'agit d'un hybride transatlantique - un croisement entre l'IPA américaine et belge triplé .

Il représente une combinaison unique des forces du style et de la créativité américains, et de l'expertise du brassage belge ; du traditionnel des cultures de levure et des malts d'orge de l'ancien pays, associés à de puissants houblons aromatiques américains. Trois variétés différentes de houblon sont ajoutées au cours des différentes étapes du processus de brassage : l'Amarillo américain et le Tomahawk ainsi que la variété européenne Saaz.

Amarillo est ajouté pendant la fermentation pour augmenter le goût de houblon et pour fournir un délicieux arôme de pamplemousse.

Cela laisse Houblon Chouffe avec une triple augmentation de l'amertume par rapport à la Chouffe standard. Et ainsi l'histoire de La Chouffe continue à travers ses rebondissements d'exploration de la bière. C'est un gnome, semble-t-il, qui ne se contente pas de se reposer trop longtemps sur son sac à houblon.


    Les brasseurs

    Brasserie D'Achouffe, Brasserie à l'ancienne

    L'histoire de L'Achouffe, c'est vraiment l'histoire des deux hommes, aux commandes depuis le début. Ils formaient le tandem parfait pour réussir cet ambitieux projet brassicole : Chris, avec son enthousiasme irrépressible, sa créativité et son sens des affaires et Pierre, qui apporte sa connaissance de la technologie brassicole et alimentaire.

    Avant même l'étable, la Brasserie d'Achouffe a d'abord vu le jour comme un projet de loisir. Pierre Gobron avait suivi un cours de base en brassage dans le cadre de ses études en technologie alimentaire, et les beaux-frères ont rapidement pris goût au brassage.

    Ils ont commencé à expérimenter, avec beaucoup de casseroles et de poêles empruntées, dans le garage de leur belle-mère - jusqu'à ce qu'elle en ait assez de ces événements et se plaigne au fermier Albert Masson.

    Il s'est intéressé à leur histoire et a offert une étable vide à Chris et Pierre. Quiproquo appliqué, cependant, et les demandes de l'agriculteur n'étaient pas négligeables.

    Il voulait 0,025 euro par bouteille vendue. Les brasseurs en herbe pensaient que c'était une bonne affaire… jusqu'à ce que la bière commence vraiment à se vendre. Quelques années plus tard, ils seront contraints de reprendre entièrement la ferme Masson.

    Le démarrage officiel de la Brasserie d'Achouffe a vu Pierre bricoler une installation de brassage de base dans l'étable de la ferme - équipée de leur capital de départ plutôt maigre de seulement 5000 euros. À l'époque, Pierre était directeur de production dans une fabrique de glaces et le brassage était un travail de fin de semaine.

    Chaque samedi, il venait à la brasserie pour vérifier la production. En attendant, Chris Bauweraerts conduirait de Bruxelles aux Ardennes toutes les trois semaines, un vendredi soir, pour produire du moût le lendemain.

    Cependant, il a rapidement découvert que son cœur était davantage axé sur la promotion et les ventes. L'argent manquait à l'époque. Chris et Pierre ont donc conclu un pacte historique : Pierre s'assurerait que la production suive la demande ; Chris s'assurerait que la demande dépasserait la production. Ainsi, un brasseur talentueux et un vendeur de premier ordre ont uni leurs forces et le partenariat a prospéré.

    En 1982, seulement trois lots de brassage ont vu le jour, représentant une production annuelle totale de deux hectolitres. Au moment où le cinquième brassin était prêt à être approuvé par les deux messieurs, l'innovation était dans l'air.

    Sur les conseils de Pierre Celis, ils ont ajouté l'herbe "secrète" de la coriandre. En 1983, la production annuelle atteint 40 hl, à raison d'un brassage toutes les trois semaines.

    Il était enfin temps de dire au revoir à l'étable et de se diriger vers une nouvelle salle de brassage. Cinq ans plus tard, Chris Bauweraerts va embrasser pleinement l'aventure brassicole Achouffe. La brasserie artisanale se portait bien. En 1991, la brasserie a vu sa production à 3 400 hl ; l'année suivante, ce chiffre est passé à 5 000 hl. Le regretté gourou de la bière Michael Jackson a été impressionné.

    La croissance spectaculaire d'Achouffe a été mentionnée dans la dernière édition de son livre sur les bières belges.

    Mais bien que les exportations aient augmenté à pas de géant, la brasserie manquait toujours de main-d'œuvre – et de moyens financiers – pour se développer correctement à l'international.

    Ainsi, en 2006, Duvel Moortgat entre dans l'histoire en reprenant la Brasserie d'Achouffe. Un match apparemment fait au paradis des brasseries.


    Les bières


      La visite

      Brasserie D'Achouffe, Taverne, Sièges côté poêle

      L'Achouffe est une brasserie tournée vers les visiteurs. En plus d'une visite guidée professionnelle autour de la brasserie, il y a une boutique où vous pouvez recharger votre La Chouffe marchandises centrées sur les gnomes (sans oublier la bière). Il y a aussi une grande taverne, prête pour la dégustation.

      Une visite à la «maison du gnome» peut être pré-organisée en ligne sur leur site Web . La brasserie accueille également les visiteurs sans réservation : les lundis à 14h, et les mercredis et dimanches à 14h.

      Ceux-ci sont sur la base du premier arrivé, premier servi, cependant. Ces groupes comprennent un maximum de 25 visiteurs et les visites se déroulent généralement en néerlandais. Pendant les vacances d'été, les visites gratuites sont plus régulières, ayant lieu tous les jours à 14h, sauf. Mais mieux vaut, le jour même, se renseigner auprès de la boutique Chouffe pour les dernières informations.

      Les visites peuvent être réservées à l'avance et sont gratuites pour les enfants de moins de 12 ans, mais ils doivent être enregistrés en ligne. Le tarif pour les enfants entre 12 et 15 ans est de 5 euros par enfant, ce qui comprend une boisson non alcoolisée. Les adultes (16 ans et plus) seront facturés 9 euros par personne, une dégustation étant incluse dans le prix adulte.

      Les visites peuvent être réservées pour des fêtes de 4 à 25 personnes. Les animaux ne sont pas admis pour des raisons d'hygiène. La brasserie possède sa propre taverne, permettant au visiteur de déguster la bière dans les meilleures conditions possibles – directement à la source.


        L'emplacement

        Mémorial du Mardasson, Bastogne

        Promeneurs, cyclistes, cavaliers et amoureux de la douceur de vivre, chacun trouvera son bonheur ici à Achouffe. Une promenade balisée vous conduira autour de la limite du village. Venez bien préparé, cependant, car la marche implique une montée étrange. Cette région est aussi le paradis des vététistes.

        Achouffe est en effet une base idéale pour découvrir les Ardennes. Le Mémorial en forme d'étoile du Mardasson (1950), à proximité Bastogne , rend hommage aux plus de 77 000 soldats américains qui ont perdu la vie lors de la Bataille des Ardennes.

        Cette célèbre bataille de la Seconde Guerre mondiale a vu les Américains arrêter l'offensive finale d'Hitler, en décembre 1944, assurant finalement la libération finale de l'Europe. Bien sûr, "La Perle des Ardennes" doit être La Roche, avec son château et le Musée de la Bataille des Ardennes.

        Le Deister Rock est le site de l'ancien château qui a été une ruine pendant plus de deux cents ans, mais il domine toujours de manière imposante le village. Le château offre de splendides vues sur la ville et la Rivière Ourthe. Et la rivière Ourthe serpente magnifiquement autour de tous les sites touristiques de cette ville.

        Cependant, comme vous le trouverez partout dans les Ardennes, le terme « ville » n'est pas à prendre de manière absolue. La Roche est en effet noyée dans une mer d'arbres (1 250 hectares), et compte plus de 120 kilomètres de promenades balisées.

        Près de est Durbuy , qui s'est proclamée dans la plus pure tradition ardennaise "la plus petite ville du monde". Cette petite ville, située dans un méandre de l'Ourthe, mérite une visite.

        Elle possède un château fabuleux, et la Maison Espagnole, une ancienne maison à colombages qui abritait autrefois les collecteurs d'impôts. Elle possède également un centre magnifiquement préservé, avec de nombreuses maisons ardennaises caractéristiques du XVIIIe siècle à admirer.

        Le village voisin de Hotton vous rappellera les grottes des mille et une nuits avec ses galeries géantes, ses draperies, ses impressionnantes formations de stalactites et – tout en bas – la rivière grondante. Nadrin, en revanche, offre les meilleures vues sur l'Ourthe, surtout si vous vous promenez le long de la route des ' hauteurs et gorges de l'Ourthe '.

        Ardennes belges

        Le 'Belvédère des cinq Ourthes' à Nadrin offre peut-être des vues incomparables sur le paysage de l'Ourthe.

        Et le Rocher Hérou domine majestueusement tous ces panoramas. Cette crête rocheuse d'un kilomètre et demi de longueur oblige la rivière à faire un long détour. Une autre caractéristique naturelle accrocheuse est Les Ondes, où le Ourthe gronde sur les rochers, sous l'œil attentif des arbres de la Cresse Sainte-Marguerite.

        De là, vous pouvez faire un détour par la villa romaine, qui date du IIe/IIIe siècle de notre ère. Visitez le village voisin d'Ollomont, et vous pourrez admirer son magnifique cimetière antique.

        À Nisramont, vous trouverez le barrage éponyme ou "barrage", une œuvre considérable de l'art de l'hydro-ingénierie qui mesure 116 mètres de long et 16 mètres de haut.

        La surface d'eau du réservoir est de 47 hectares. Le centre des visiteurs propose une présentation audiovisuelle expliquant l'histoire de cette confluence des deux rivières Ourthe. La promenade autour du réservoir est longue de 13 kilomètres. Attention : ce n'est pas une promenade facile. Préparez-vous et venez équipé de chaussures solides et d'une pointe de détermination.


          S'y rendre et se déplacer

          Brasserie D'Achouffe, Plan, Vous Êtes Ici

          Le hameau d'Achouffe est situé à Wibrin, faisant partie de la commune d'Houffalize. De l'autoroute E25 Liège-Arlon (Luik-Aarlen), vous prenez la sortie Houffalize, puis tournez à droite. Ce n'est pas un virage facile à manquer - deux grands gnomes vous montreront le chemin.

          Les transports publics ici sont réservés aux aventuriers. La gare la plus proche est Gouvy, à 20 kilomètres, d'où vous pourrez prendre le bus pour Houffalize. Embaucher un le vélo pour se rendre à Achouffe est une option envisageable, à condition de pouvoir faire face à une forte pente lors du retour à Houffalize.

          Les amateurs de cyclisme connaissent certainement Houffalize, de par sa situation sur la course cycliste classique Liège-Bastogne-Liège. La commune a également mis son nom sur la carte avec la Coupe du Monde de VTT. Cela attire quelque 450 concurrents et jusqu'à 20 000 spectateurs.

          Le Chouffe Marathon Mountain Bike annuel a lieu le deuxième week-end d'août, pour coïncider avec les grandes fêtes de la brasserie. Environ six cents cyclistes de fond attaquent un parcours de 60, 90 ou 120 km. Il n'est donc pas surprenant que les environs de la brasserie disposent de plusieurs pistes de VTT balisées.

          La région de la Haute-Ourthe s'étend entre La Roche et Houffalize et s'étend sur 30 kilomètres, couvrant la partie la plus sauvage de la vallée de l'Ourthe. Il y a 12 villages ici, parsemés à travers ses collines et ses vallées. De nombreuses promenades balisées (72 sentiers totalisant 420 kilomètres) vous feront découvrir des sites enchanteurs, des découvertes archéologiques fascinantes et la jolie architecture si caractéristique des Ardennes.


          Gastronomie, Nourriture & Plus Bière

          Ardennes belges

          Naturellement, le brasseur Eric Lejeune estime que les bières de la Brasserie d'Achouffe conviennent à une large gamme de cuisines, aussi bien des plats simples et traditionnels que d'autres. recettes complexes et raffinées. "Dans l'assiette ou à côté", comme on dit, ce sont des bières qui trouveront certainement leur place de part et d'autre de la carte.

          La Chouffe accompagne à merveille le saumon, le thon, le homard, les moules, le veau, le poulet ou la caille. Nicolas Soenen, bière sommelier avec Duvel Moortgat, recommande particulièrement d'associer La Chouffe avec du fenouil, du brocoli, des asperges et des champignons.

          La bière se marie aussi bien avec les fromages de vache non pasteurisés comme la Fleur d'Audresselles du Nord de la France, et le Beaufort Haut Alpage originaire de la région de Savoie.

          Le Beaufort est un fromage de haute montagne, dont les vaches paissent à plus de 1500 mètres d'altitude, sur de vastes prairies pleines d'herbes. La Chouffe se marie bien avec ce fromage, au patrimoine du terroir ardennais et aux saveurs de houblon remarquables.

          Le Mc Chouffe, plus foncé, évoque différents accords : saumon, moules, huîtres, jambon sec et bacon s'accorderont tous à l'apéritif. Recommandé aussi en accompagnement sont de la chicorée rôtie, des champignons et des recettes comprenant de la sauce soja sucrée ou des pruneaux.

          Il se marie particulièrement bien avec les fromages à croûte charbonnée comme le Selles Sur Cher ou le Saint-Maure.

          La du sommelier Conseils pour le Houblon Chouffe : chicorée (crue ou sortie du four) et même pamplemousse rose.

          Le Houblon Chouffe résistera aussi bien aux fromages persillés comme le Rossini, préparé avec du moût de raisin et du vin rouge. Le Pouligni St-Pierre ou le fromage de Herve forment un excellent accord, ce dernier apportant ses arômes puissants du Vieux Moulin.


          Plus d'informations

          Informations touristiques pour La-Roche & Houffalize :
          Toerisme VVV Houffalize-La Roche-en-Ardenne
          Place du Marché 16
          B-6980
          La Roche en Ardenne
          Téléphone : +32 (0) 84 / 36 77 36

          Informations touristiques pour la province de Luxembourg :
          Tourisme Provincie Luxembourg
          Quai de l'Ourthe 9
          B-6980
          La Roche en Ardenne
          Téléphone : +32 (0) 84 / 41 10 11
          La toile: www.ftlb.be

          E-mail Site Internet Facebook


          Contact

          Brasserie d'Achouffe

          Brasserie d'Achouffe

          Achouffe 32
          6666
          Wibrin-Houffalize
          Belgique

          Related Posts

          Brasserie de Silly
          Brasserie de Silly
          LE DÉBUT – The Silly Brewery – se trouve à environ 40 km au SO de Bruxelles dans le cœur agricole...
          Read More
          Brasserie des Légendes
          Brasserie des Légendes
          En 1997, Pierre et Vinciane Delcoigne ont acheté Irchonwelz, un château du XIIe siècle, avec l'in...
          Read More
          Brasserie de Waterloo
          Brasserie de Waterloo
          La bière de Waterloo est brassée depuis 2014 sur le site de la bataille qui a décidé du sort de l...
          Read More

          Inscrivez-vous et connectez-vous avec Beer Tourism!

          Notre newsletter regorge d'actualités sur la bière et d'offres de marchandises !
          Inscrivez-vous ci-dessous pour bénéficier de 10 % de réduction sur votre première commande.

          Le coupon sera envoyé dans votre boîte de réception après l'inscription à la newsletter.
          Scroll To Top

          #title#

          #price#
          ×