Commencez à taper pour voir les produits que vous recherchez.
  • Boutique
  • Lis

Panier

proche
10 % DE VENTE SUR TOUS LES PRODUITS ! UTILISER LE CODE - SHOP2023
Menu
close
Commencez à taper pour voir les produits que vous recherchez.

Brasserie La Binchoise

Post la binchoise brune

En 1836, la famille Pourbaix a établi une brasserie avec des malteries maison attachées au pied de l'impressionnant château médiéval très bien conservé. murailles entourant la ville de Binche.

En 1871, il est acquis par Jules Paternotte, originaire du village voisin de Buvrinnes.

Sa brasserie ferma ses portes en 1929 et la mairie de Binche reprit le bâtiment.

Un homme du nom d'Oscar Roulez a alors construit un malteries face à l'ancienne brasserie.

Lorsque la ville ordonna la démolition de tous les bâtiments jouxtant les murs, les malteries s'installèrent dans le bâtiment vide de la brasserie.

La malterie ferma ses portes en 1960 et les bâtiments servirent d'entrepôts pendant près de 30 ans.

En 1989, André Graux relance la cuve de brassage, développe et lance deux bières, Fakir et Réserve Marie de Hongrie. Fakir était le propre surnom d'André. Marie de Hongrie (Marie de Hongrie) était une référence à l'ancien gouverneur des Pays-Bas, la sœur du L'empereur Charles Quint qui aimait passer du temps dans son palais de Binche.

En 1990, le brasseur Bruno Deghorain débute comme apprenti à la brasserie. Il devient salarié à part entière en 1997 et prend possession de la brasserie en 2001 avec ses partenaires commerciaux Christophe Wanty, Gabriel Smet et Jean Fadel.

La Binchoise, bière de ville introduite en 1995, est basée sur une vieille bière blonde légère brassée par la brasserie locale Meunier dans les années 1960.

D'autres bières ont été lancées : la Bière des Ours, une bière au miel ; Flora, et la bière de Noël Cuvée Spéciale Noël.

La Binchoise a atteint le statut d'icône dans sa ville natale et est joyeusement abattue par les Gilles (fêtards masqués du carnaval, être choisi comme Gilles est un grand honneur) pour célébrer le carnaval de renommée mondiale.

Les bières artisanales produites par La Binchoise se vendent bien dans leur région d'origine et commencent à conquérir le marché de l'export, notamment en France. La production de la brasserie atteint désormais environ 750 000 litres par an.


Le brassage

Brasserie La Binchoise

La Binchoise se concentre sur la production de bières au goût pur. La bière est la star, le marketing vient en second. Dans la mesure du possible, les bières sont brassées avec des ingrédients locaux tels que le houblon belge et le malt.

Toutes les bières ont le temps de fermenter et ne seront mises en vente qu'après un temps de production d'au moins six semaines.

Elles sont brassées avec l'eau du robinet fournie par la ville, qui est assez riche en calcium.

La levure propriétaire utilisée par La Binchoise est assez neutre. Il fournit une grande quantité d'acide phénolique à des températures comprises entre 27 et 28°C.

Cet acide produit des saveurs dans la bière qui sont souvent décrites comme « fumées » ou « épicées », parfois « médicinales ».

Cette levure flocule également magnifiquement, s'agglomérant et tombant au fond du liquide, et clarifie ainsi la bière de manière naturelle.

La recette de La Binchoise Blonde s'inspire du Fakir blond, développé par André Graux il y a tant d'années, bien que la nouvelle bière soit plus forte. L'utilisation de coriandre et d'écorce d'orange lui confère un arôme et un goût qui ne sont pas différents de ceux d'une bière blanche.

Début 2008, le brasseur a lancé une nouvelle bière extraordinaire. La Binchoise XO , élevée en fûts d'Armagnac recyclés, déroute les papilles.

Cette bière forte, au mélange complexe de bière et de fruits de l'Armagnac, est l'incontournable de la gamme de la brasserie.

L'idée s'est concrétisée avec la production d'une bière vieillie en fût, maturée dans des fûts d'Armagnac recyclés des Landes en France. La fermentation classique en barrique horizontale est suivie d'une chambre froide et d'un léger houblonnage à sec avec du houblon frais. Par la suite la bière reste longtemps, très longtemps en effet, élevage en barrique . XO est fermenté avec une levure exclusive.

Le résultat : une bière qui conserve son caractère mais qui est imprégnée de tous les arômes et de la riche saveur du distillat. Il est très recommandé avec du cerf rôti, du cerf en sauce chasseur ou au poivre par exemple.


    Les brasseurs

    La binchoise bruno deghorain

    Le brasseur Bruno Deghorain est une abeille active. Plusieurs nouvelles microbrasseries gravitent autour de lui : Abbaye de Brogne , Villers-la-Ville, et bientôt aussi Bonne Espérance dans la région de Binche ainsi que La Brasserie Scassènes (anciennement Brasserie d'Ecaussines) autrefois connue pour ses bières Ultra, commercialise aujourd'hui la gamme 1830 revisitée.

    Bruno est chimiste avec une connaissance approfondie du monde brassicole.

    Il a été infecté par le virus du brassage lors d'une visite à la brasserie de pils Brassico à Ghlin en 1989.

    Son grand-père était agriculteur et Bruno a hérité de sa passion pour la nature et pour produits agricoles .

    Pour Bruno, le brassage est l'art de transformer les produits agricoles à l'aide de la science.

    Dès l'âge de douze ans, il commence à brasser du cidre avec de la levure de boulanger.

    Lors de son passage à l'université, Bruno va rencontrer de futurs collègues dont Pierre Delcoigne de la Brasserie des Légendes et Grégory Verhelst de Brasserie de Rulles . Il se trouve que ces deux microbrasseurs belges – ou peut-être n'est-ce pas un hasard – sont-ils des brasseurs passionnés par leur produit et leur terroir.

    Mais à La Binchoise, Bruno s'attache aussi à préserver de petites parcelles de patrimoine industriel à taille très humaine : l'esthétique des bâtiments de la brasserie l'attire également.


    Les bières


      La visite

      taverne la binchoise

      La Brasserie La Binchoise est installée dans une malterie historique au pied des remparts de Binche. La visite de la brasserie est une introduction aux secrets de la processus de brassage .

      depuis la mouture du malt et la production de la purée, jusqu'à l'ébullition et l'ajout du houblon, la filtration, le refroidissement, la fermentation, le stockage au froid, la mise en bouteille et enfin la refermentation en bouteille.

      La visite comprend une dégustation, avant et après la visite, dans la confortable taverne de la brasserie décorée dans un thème industriel vintage.

      La taverne est située au milieu des silos à malt en béton et, sur ses murs, affiche des émaux vintage publicité pour la bière panneaux.

      Alors, dans la région, qu'y a-t-il à voir et à faire ? Si l'archéologie industrielle vous intéresse, rendez-vous sur le site d'une ancienne mine de charbon au Bois-du-Luc (La Louvière).

      Une autre destination unique est le UNESCO ascenseur à bateaux hydraulique sur le Canal du Centre. Promenez-vous tranquillement le long du canal et observez le dénivelé comblé par l'ascenseur à bateaux.

      Mais le temps ne s'est pas arrêté ici. Non loin de là, vous trouverez l'ascenseur à bateaux moderne de Strépy-Thieu (dénivelé de 117 m) ainsi que le Plan Incliné de Ronquières sur le Canal Bruxelles-Charleroi.

      Envie d'un voyage dans une grande ville ? On peut recommander Bergen (Mons), avec son beffroi, l'église Sainte-Waltrude, le Grand-Marché et BAM, le musée d'art contemporain.

      Aux abords de cette ville très compacte, vous trouverez les impressionnants anciens sites miniers du Grand Hornu, qui abritent aujourd'hui le musée d'art contemporain MAC, et le PASS reconverti en parc scientifique.


        L'emplacement

        Carnaval de Binche

        Le carnaval de Binche a été classé au patrimoine mondial de l'UNESCO. Ce carnaval le plus célèbre de Belgique défie toute catégorisation. Ses origines ne sont pas claires.

        On pense qu'il pourrait y avoir un lien avec les Incas du Pérou car les costumes de carnaval sont si exotiques.

        Si vous souhaitez en savoir plus, le Carnaval de Binche le musée est l'endroit où aller.

        Cette petite ville a la fièvre du carnaval pendant trois jours complets, culminant le mardi gras (Mardi Gras) lorsque les Gilles masqués font leur apparition, habillés à neuf.

        Chacun portera un costume en lin avec des badges brodés représentant des lions, des couronnes et d'autres insignes.

        Le costume est rembourré de paille pour former une bosse sur le dos et est surmonté d'un grand col blanc.

        Ils portent souvent un masque sous une cagoule blanche, surmontée d'un chapeau imposant en plumes d'autruche.

        Autour de la taille, les Gilles portent une ceinture ornée de six à neuf cloches, appelée l'apertintaille. Ils rythment leurs sabots au rythme envoûtant du tambourin, accueillent le printemps et chassent les mauvais esprits avec le bruit de leurs cloches et jetant aussi des oranges dans la foule.

        Le spectacle commence par un rituel d'habillage chez chaque Gille. Chacun est rencontré individuellement et exécute quelques pas de danse en retour.

        Dès quatre heures du matin, les clubs du carnaval se dirigent vers leur caff local, ou stamcafé.

        Ce ruissellement se transforme bientôt en parade et toute la journée les sabots résonnent sur les pavés, au rythme du tambourin et de la clameur des cloches.

        Binche est tellement attachée à son carnaval que jamais les pavés des rues ne seront recouverts de goudron qui atténuerait le bruit de la fête.


          S'y rendre et se déplacer

          Brasserie La Binchoise

          Binche est à une heure de route de Bruxelles. Prendre la E19 direction Paris, sortir à la sortie 21 pour la N55. Depuis Bergen (Mons), il ne faut qu'une demi-heure pour rejoindre Binche en voiture. De Bruxelles , en train, le trajet dure une heure et vingt minutes.

          Cette petite ville vous étonnera par son enceinte unique (2,5 km de circonférence et composée de 22 tours) – la seule enceinte médiévale de Belgique restée quasiment intacte.

          Une visite des remparts révèle trois siècles d'artisanat de construction militaire. Certaines tours sont ouvertes au public.

          A la pointe sud des fortifications, un parc, ouvert au public, a été aménagé à l'emplacement des anciens châteaux de Binche.

          Dans ce quartier, vous trouverez la Collégiale Saint-Ursmar, construite dans un mélange de styles : Roman, Gothique Hainaut et Renaissance.

          L'ancien collège Saint-Augustin abrite aujourd'hui le musée international du carnaval et du masque, où vous pourrez en savoir plus sur la riche tradition internationale du carnaval et sur la manière dont les masques étaient utilisés.

          L'hôtel de ville du XVIe siècle est construit dans le style gothique tardif mais possède trois arcades gothiques des XIVe et XVe siècles qui rappellent l'ancienne halle aux viandes, disparue depuis longtemps. Le beffroi avec sa tour de l'horloge est aujourd'hui un site du patrimoine mondial de l'UNESCO.


          Gastronomie, Nourriture & Plus Bière

          La binchoise

          Les grandes fermes du Hainaut témoignent du caractère agricole de cette région. Légumes, fruits et produits laitiers abondent. La Ferme de la Princesse propose une large gamme de de délicieuses préparations de canard : rôti, cocotte, émincé, pâté…

          Pour Chocolat belge , ne cherchez pas plus loin que l'artisan chocolatier Geoffroy Fauconnier.

          En tant que Binchois né et élevé, il a attrapé le virus du carnaval.

          Pendant que vous dégustez ses pralines et truffes, renseignez-vous sur ses oranges de Gilles et le chocolat moulé inspiré du célèbre masque.

          Ses oranges rendent hommage aux oranges que les Gilles lancent dans la foule lors du défilé du Mardi Gras. Si vos goûts penchent plutôt vers le salé, le double de Binche, une galette de sarrasin recouverte de zeste Le fromage de Herve , sera un régal.

          La Binchoise Blonde se marie parfaitement avec les salades estivales et les viandes blanches.

          Le brasseur propose des asperges préparées à la flamande avec du beurre clarifié et un mimosa d'œuf dur, du persil frais et une mousseline de pomme de terre.


          Plus d'informations

          Tourisme Binche
          grand-Place
          B-7130 Binche
          Tél. + 32 (0) 64 33 67 27
          Site Web : www.binche.be

          Site Internet Facebook


          Contact

          Brasserie La Binchoise

          Related Posts

          Brasserie de Rochefort
          Brasserie de Rochefort
          Le Commencement – ​​Comme Chimay et Orval , compatriotes trappistes ardennais, Rochefort doit une...
          Read More
          Brasserie des Carrières
          Brasserie des Carrières
          Comme beaucoup d'autres endroits du sud de la Belgique, Beloeil était une ville d'exploitation de...
          Read More
          Brasserie de Silly
          Brasserie de Silly
          LE DÉBUT – The Silly Brewery – se trouve à environ 40 km au SO de Bruxelles dans le cœur agricole...
          Read More

          Inscrivez-vous et connectez-vous avec Beer Tourism!

          Notre newsletter regorge d'actualités sur la bière et d'offres de marchandises !
          Inscrivez-vous ci-dessous pour bénéficier de 10 % de réduction sur votre première commande.

          Le coupon sera envoyé dans votre boîte de réception après l'inscription à la newsletter.
          Scroll To Top

          #title#

          #price#
          ×